tête-à-tête
avec

Jeanne Séguéla-Bouchet et Evelyn Gil-Passet

Fondatrices de FAVA

Aujourd'hui
on découvre :

FAVA

Trouver leurs produits :
www.BEFAVA.COM

15 000 protections hygiéniques sont utilisées au cours de la vie d’une femme et chaque protection met 500 ans à se dégrader

Le déclic ?

Evelyn et Jeanne, les fondatrices, se sont rencontrées le jour de la rentrée de leurs enfants. Deux éléments déclencheurs sont aux prémices de l’histoire de Fava. Le premier est une allergie de l’un des fils de Jeanne aux couches “classiques”. Elle a dû repenser ses achats, ce qui a été pour elle un premier pas vers le bio. Le deuxième est l’utilisation d’un plan B pour l’arrivée du cycle menstruel au cours d’un weekend entre les deux familles : découper une couche d’un des deux petits ! A partir de ce moment précis, les deux mamans se sont posé la question de l’accessibilité et de l’efficacité des protections intimes bio disponibles à cette époque. Elles ont alors pris la décision de créer Fava.

La Mission

Run for The Future - Le grand rendez-vous des initiatives écoresponsables

Fava conçoit des protections intimes 100 % naturelles, saines et biodégradables. Le premier challenge a été de trouver une usine capable et désireuse d’accompagner Jeanne et Evelyn dans leur volonté de créer des produits à 100 % en coton bio.

Une fois le produit abouti, les deux entrepreneuses ont lancé 1 000 questionnaires pour connaître les ressentis, utilisations et problématiques des femmes. Deux idées en sont ressorties. Tout d’abord, la non personnalisation dans le choix des produits. Le packaging actuel comporte trop d’unités pour certaines utilisations et n’est donc pas adapté. Ensuite, chaque femme étant unique, une grande hétérogénéité des cycles est notable. Fort de ce constat, FAVA a développé un algorithme offrant la possibilité aux femmes de personnaliser leur achat et leur rythme de livraison. En plus de ses objectifs prioritaires de proposer des protections saines et efficaces et de personnaliser la distribution des produits, FAVA s’est fixé une troisième mission : agir en faveur de l’accès pour toutes les femmes à ce produit de première nécessité. L’entreprise fournit des protections intimes aux femmes sans abri et aux détenues par le biais d’associations.

Leur coup de coeur :
Féminité sans abri

L’association collecte des produits d’hygiène et de beauté et les redistribue sous forme de kits aux personnes les plus démunies.

Sa confession éthique :

“On réduit beaucoup les déchets à la maison […] mais mon péché mignon, c’est l’avion pour rejoindre ma famille au Mexique.” […]“Le mien c’est les chaussures !”

Écoute la version brute et intégrale
de notre tête-à-tête

Tu découvriras dans le podcast : la réflexion complète sur la distribution, le packaging et le besoin des femmes, l’offre entreprise de FAVA pour mettre à disposition des protections intimes de dépannage aux femmes sur leur lieu de travail, leur projet pour l’accessibilité dans les écoles, leur engagement dans tous les aspects de la féminité et des règles etc…